Comment le langage se développe-t-il au cours de la première année de vie ?

Comment se déroule le développement moyen du langage au cours de la première année de vie et comment les parents peuvent le soutenir au mieux : voici un aperçu ainsi que de précieux conseils de l’éducatrice et conseillère psychologique Birgit Hofer.

Le développement du langage n’est pas parallèle au développement intellectuel des enfants. Certains commencent à parler très tôt, c’est-à-dire vers 1 an – 1 ½ ans , d’autres seulement vers 2 ½ – 3 ans. La capacité de parler n’est pas non plus nécessairement liée à la capacité de comprendre.

Les enfants apprennent à parler de nous adultes en nous imitant , donc normalement il n’y a pas besoin de pratiquer avec les enfants. Le développement du langage nécessite principalement des adultes qui parlent à l’enfant d’une manière intéressée, ouverte et affectueuse ; le langage « artificiel » du bébé n’est pas nécessaire . Idéalement, vous parlez à votre enfant dès sa naissance, lui expliquez ce qu’on lui fait, ce qu’on attend de lui ou ce qui va suivre. Il suffit donc parfaitement que nous, les parents, apprécions le temps passé avec l’enfant, écoutions attentivement et réagissons aux sons des enfants. Cette joie partagée, cette complicité amoureuse motive et encourage les enfants à vouloir communiquer – sans « exercices de parole » supplémentaires. Au début, un enfant ne comprendra pas tous les mots, mais il reconnaîtra la joie de faire les choses ensemble et apprendra lentement à comprendre. Il est donc préférable de laisser suffisamment de temps à l’enfant pour communiquer avec nous en tant que parents en répondant patiemment aux premières tentatives de parler et en répondant à l’enfant.

Il est également important de ne pas imiter les enfants lorsque des erreurs de langage se glissent au début. Les réparations permanentes créent également du ressentiment et laissent la joie d’apprendre à parler s’estomper. Il ne faut donc pas chercher à accélérer le processus d’apprentissage de la parole, l’enfant doit pouvoir se développer à son rythme .

« Pour le développement du langage, il faut avant tout des adultes qui parlent à l’enfant d’une manière intéressée, ouverte et aimante ; un langage « artificiel » pour bébé n’est pas nécessaire . Aussi important : veuillez ne pas imiter les enfants si des erreurs de langage se glissent au début – il suffit que nous, parents, écoutions attentivement et réagissions aux sons des enfants.

Birgit Höfer
Éducatrice Pikler® et consultante en psychologie

Voici un aperçu de la façon dont le développement du langage se déroule au cours de la première année de vie. Important : Il s’agit d’informations moyennes pour l’orientation – elles sont tout à fait correctes et raisonnables si les étapes de développement ne commencent que plus tard.

Développement du langage au cours de la première année de vie

  • 0-3 mois : Le bébé émet des sons et regarde les gens lui parler. Il commence à babiller et passe des jours à s’entraîner à faire des sons de gorge, de langue et de lèvres. En même temps il commence à imiter la bouche de son vis-à-vis, il la façonne. Il observe attentivement l’orateur et ses mouvements de lèvres. En même temps, il commence à répondre lorsqu’on lui parle, il insulte joyeusement. Le premier sourire est également visible.
  • 3 – 6 mois : Le nourrisson est déjà très attentif et persévérant pour son environnement. Son sourire devient de plus en plus conscient . Il communique maintenant avec des roucoulements, des babillages et des babillages et a déjà les premières « conversations » en réagissant au fait qu’on lui parle et en attendant une réponse. Vers 6 mois, le bébé reconnaît déjà son nom et réagit lorsqu’on lui parle ou qu’on l’appelle. Le contenu linguistique n’est pas encore compris , mais il reconnaît la mélodie, le ton et le langage corporel du locuteur . Le nourrisson commence également à comprendre et à répondre aux mots lors d’une action de soins infirmiers (par exemple, emmailloter).
  • 6-12 mois : L’enfant pratique des monologues continus. Il les forme avec des voyelles, des consonnes ou forme des chaînes de syllabes comme lalalll, gugugu, mamama, papapa, brrrrr. Bien qu’il ne sache pas encore ce qu’il « dit », il reconnaît qu’il peut faire la différence dans son environnement. En même temps, l’enfant peut parfois déjà effectuer des tâches simples. Il reste par ex. B. debout ou venant quand on l’appelle, répond aux demandes simples .

plus sur le sujet

Conseils d’experts

Recommandé pour les bébés (0-12 mois)

En route avec le bébé

fournitures pour bébés

Vêtements et chaussures bébé

Jouets et livres pour bébé

Lit & chambre bébé